9 tagged articles Ida LUPINO

(POUR LES FANS DE MARILYN, MY NEW BLOG, clic on THE RARE COLOR CANDID PICTURE of Marilyn or clic on the pix of Clint WALKER for my other blog, HOLLYWOOD in KODACHROME)... On commence avec Ann SHERIDAN (de son vrai nom : Clara Lou SHERIDAN) est une actrice et productrice américaine née le 21 février 1915 à DENTON, Texas (États-Unis), morte le 21 janvier 1967 à Los Angeles, (Californie). 06/05/2012

HOLLYWOOD in Kodachrome / Cibachrome / Ektachrome
Le tout HOLLYWOOD réunit sur un blog, avec à chaque fois des photos différentes...
hollywood-kodachrome.skyrock.com

Marilyn-MONROE rare & candid
Une vie de 36 ans
marilyn-rare-and-candid.skyrock.com



(POUR LES FANS DE MARILYN, MY NEW BLOG, clic on THE RARE COLOR CANDID PICTURE of Marilyn or clic on the pix of Clint WALKER for my other blog, HOLLYWOOD in KODACHROME)... On commence avec Ann SHERIDAN (de son vrai nom : Clara Lou SHERIDAN) est une actrice et productrice américaine née le 21 février 1915 à DENTON, Texas (États-Unis), morte le 21 janvier 1967 à Los Angeles, (Californie).
(POUR LES FANS DE MARILYN, MY NEW BLOG, clic on THE RARE COLOR CANDID PICTURE of Marilyn or clic on the pix of Clint WALKER for my other blog, HOLLYWOOD in KODACHROME)... On commence avec Ann SHERIDAN (de son vrai nom : Clara Lou SHERIDAN) est une actrice et productrice américaine née le 21 février 1915 à DENTON, Texas (États-Unis), morte le 21 janvier 1967 à Los Angeles, (Californie).
(POUR LES FANS DE MARILYN, MY NEW BLOG, clic on THE RARE COLOR CANDID PICTURE of Marilyn or clic on the pix of Clint WALKER for my other blog, HOLLYWOOD in KODACHROME)... On commence avec Ann SHERIDAN (de son vrai nom : Clara Lou SHERIDAN) est une actrice et productrice américaine née le 21 février 1915 à DENTON, Texas (États-Unis), morte le 21 janvier 1967 à Los Angeles, (Californie).
(POUR LES FANS DE MARILYN, MY NEW BLOG, clic on THE RARE COLOR CANDID PICTURE of Marilyn or clic on the pix of Clint WALKER for my other blog, HOLLYWOOD in KODACHROME)... On commence avec Ann SHERIDAN (de son vrai nom : Clara Lou SHERIDAN) est une actrice et productrice américaine née le 21 février 1915 à DENTON, Texas (États-Unis), morte le 21 janvier 1967 à Los Angeles, (Californie).
(POUR LES FANS DE MARILYN, MY NEW BLOG, clic on THE RARE COLOR CANDID PICTURE of Marilyn or clic on the pix of Clint WALKER for my other blog, HOLLYWOOD in KODACHROME)... On commence avec Ann SHERIDAN (de son vrai nom : Clara Lou SHERIDAN) est une actrice et productrice américaine née le 21 février 1915 à DENTON, Texas (États-Unis), morte le 21 janvier 1967 à Los Angeles, (Californie).
(POUR LES FANS DE MARILYN, MY NEW BLOG, clic on THE RARE COLOR CANDID PICTURE of Marilyn or clic on the pix of Clint WALKER for my other blog, HOLLYWOOD in KODACHROME)... On commence avec Ann SHERIDAN (de son vrai nom : Clara Lou SHERIDAN) est une actrice et productrice américaine née le 21 février 1915 à DENTON, Texas (États-Unis), morte le 21 janvier 1967 à Los Angeles, (Californie).

Tags : Ann SHERIDAN

Ida LUPINO est une actrice, scénariste, productrice et réalisatrice américaine, née le 4 février 1914 à Londres (Royaume-Uni), morte le 3 août 1995 à Los Angeles (États-Unis). 14/05/2012

Ida LUPINO est une actrice, scénariste, productrice et réalisatrice américaine, née le 4 février 1914 à Londres (Royaume-Uni), morte le 3 août 1995 à Los Angeles (États-Unis).
Ida LUPINO est une actrice, scénariste, productrice et réalisatrice américaine, née le 4 février 1914 à Londres (Royaume-Uni), morte le 3 août 1995 à Los Angeles (États-Unis).
Ida LUPINO est une actrice, scénariste, productrice et réalisatrice américaine, née le 4 février 1914 à Londres (Royaume-Uni), morte le 3 août 1995 à Los Angeles (États-Unis).
Ida LUPINO est une actrice, scénariste, productrice et réalisatrice américaine, née le 4 février 1914 à Londres (Royaume-Uni), morte le 3 août 1995 à Los Angeles (États-Unis).
Ida LUPINO est une actrice, scénariste, productrice et réalisatrice américaine, née le 4 février 1914 à Londres (Royaume-Uni), morte le 3 août 1995 à Los Angeles (États-Unis).
Ida LUPINO est une actrice, scénariste, productrice et réalisatrice américaine, née le 4 février 1914 à Londres (Royaume-Uni), morte le 3 août 1995 à Los Angeles (États-Unis).
Ida LUPINO est une actrice, scénariste, productrice et réalisatrice américaine, née le 4 février 1914 à Londres (Royaume-Uni), morte le 3 août 1995 à Los Angeles (États-Unis).

Tags : Ida LUPINO

L'ETE SERA CHAUD (part 5) de haut en bas : Gene TIERNEY / Gina LOLLOBRIGIDA / Grace KELLY / Greta THYSSEN / Honor BLACKMAN / Ida LUPINO / Jane FONDA / Jane RUSSELL 31/05/2012

L'ETE SERA CHAUD (part 5) de haut en bas : Gene TIERNEY / Gina LOLLOBRIGIDA / Grace KELLY / Greta THYSSEN / Honor BLACKMAN / Ida LUPINO / Jane FONDA / Jane RUSSELL
L'ETE SERA CHAUD (part 5) de haut en bas : Gene TIERNEY / Gina LOLLOBRIGIDA / Grace KELLY / Greta THYSSEN / Honor BLACKMAN / Ida LUPINO / Jane FONDA / Jane RUSSELL
L'ETE SERA CHAUD (part 5) de haut en bas : Gene TIERNEY / Gina LOLLOBRIGIDA / Grace KELLY / Greta THYSSEN / Honor BLACKMAN / Ida LUPINO / Jane FONDA / Jane RUSSELL
L'ETE SERA CHAUD (part 5) de haut en bas : Gene TIERNEY / Gina LOLLOBRIGIDA / Grace KELLY / Greta THYSSEN / Honor BLACKMAN / Ida LUPINO / Jane FONDA / Jane RUSSELL
L'ETE SERA CHAUD (part 5) de haut en bas : Gene TIERNEY / Gina LOLLOBRIGIDA / Grace KELLY / Greta THYSSEN / Honor BLACKMAN / Ida LUPINO / Jane FONDA / Jane RUSSELL
L'ETE SERA CHAUD (part 5) de haut en bas : Gene TIERNEY / Gina LOLLOBRIGIDA / Grace KELLY / Greta THYSSEN / Honor BLACKMAN / Ida LUPINO / Jane FONDA / Jane RUSSELL
L'ETE SERA CHAUD (part 5) de haut en bas : Gene TIERNEY / Gina LOLLOBRIGIDA / Grace KELLY / Greta THYSSEN / Honor BLACKMAN / Ida LUPINO / Jane FONDA / Jane RUSSELL
L'ETE SERA CHAUD (part 5) de haut en bas : Gene TIERNEY / Gina LOLLOBRIGIDA / Grace KELLY / Greta THYSSEN / Honor BLACKMAN / Ida LUPINO / Jane FONDA / Jane RUSSELL

Tags : Gene TIERNEY - Gina LOLLOBRIGIDA - Grace KELLY - Greta THYSSEN - Honor BLACKMAN - Ida LUPINO - Jane FONDA - Jane RUSSELL

La réclame et les STARS... (de haut en bas) Claudette COLBERT / Ava GARDNER / Barbara HALE / Eva GABOR / Evelyn KEYES / Esther WILLIAMS / Jane RUSSELL / Ida LUPINO 14/09/2012

La réclame et les STARS... (de haut en bas) Claudette COLBERT / Ava GARDNER / Barbara HALE / Eva GABOR / Evelyn KEYES / Esther WILLIAMS / Jane RUSSELL / Ida LUPINO
La réclame et les STARS... (de haut en bas) Claudette COLBERT / Ava GARDNER / Barbara HALE / Eva GABOR / Evelyn KEYES / Esther WILLIAMS / Jane RUSSELL / Ida LUPINO
La réclame et les STARS... (de haut en bas) Claudette COLBERT / Ava GARDNER / Barbara HALE / Eva GABOR / Evelyn KEYES / Esther WILLIAMS / Jane RUSSELL / Ida LUPINO
La réclame et les STARS... (de haut en bas) Claudette COLBERT / Ava GARDNER / Barbara HALE / Eva GABOR / Evelyn KEYES / Esther WILLIAMS / Jane RUSSELL / Ida LUPINO
La réclame et les STARS... (de haut en bas) Claudette COLBERT / Ava GARDNER / Barbara HALE / Eva GABOR / Evelyn KEYES / Esther WILLIAMS / Jane RUSSELL / Ida LUPINO
La réclame et les STARS... (de haut en bas) Claudette COLBERT / Ava GARDNER / Barbara HALE / Eva GABOR / Evelyn KEYES / Esther WILLIAMS / Jane RUSSELL / Ida LUPINO
La réclame et les STARS... (de haut en bas) Claudette COLBERT / Ava GARDNER / Barbara HALE / Eva GABOR / Evelyn KEYES / Esther WILLIAMS / Jane RUSSELL / Ida LUPINO
La réclame et les STARS... (de haut en bas) Claudette COLBERT / Ava GARDNER / Barbara HALE / Eva GABOR / Evelyn KEYES / Esther WILLIAMS / Jane RUSSELL / Ida LUPINO

Tags : Claudette COLBERT - Ava GARDNER - Barbara HALE - Eva GABOR - Evelyn KEYES - Esther WILLIAMS - Jane RUSSELL - Ida LUPINO

On the set with... (de haut en bas) Ava GARDNER / Audrey HEPBURN / Doris DAY / Ida LUPINO / Ingrid BERGMAN / Sophia LOREN / Marilyn MONROE / Deborah KERR 22/09/2012

On the set with... (de haut en bas) Ava GARDNER / Audrey HEPBURN / Doris DAY / Ida LUPINO / Ingrid BERGMAN / Sophia LOREN / Marilyn MONROE / Deborah KERR
On the set with... (de haut en bas) Ava GARDNER / Audrey HEPBURN / Doris DAY / Ida LUPINO / Ingrid BERGMAN / Sophia LOREN / Marilyn MONROE / Deborah KERR
On the set with... (de haut en bas) Ava GARDNER / Audrey HEPBURN / Doris DAY / Ida LUPINO / Ingrid BERGMAN / Sophia LOREN / Marilyn MONROE / Deborah KERR
On the set with... (de haut en bas) Ava GARDNER / Audrey HEPBURN / Doris DAY / Ida LUPINO / Ingrid BERGMAN / Sophia LOREN / Marilyn MONROE / Deborah KERR
On the set with... (de haut en bas) Ava GARDNER / Audrey HEPBURN / Doris DAY / Ida LUPINO / Ingrid BERGMAN / Sophia LOREN / Marilyn MONROE / Deborah KERR
On the set with... (de haut en bas) Ava GARDNER / Audrey HEPBURN / Doris DAY / Ida LUPINO / Ingrid BERGMAN / Sophia LOREN / Marilyn MONROE / Deborah KERR
On the set with... (de haut en bas) Ava GARDNER / Audrey HEPBURN / Doris DAY / Ida LUPINO / Ingrid BERGMAN / Sophia LOREN / Marilyn MONROE / Deborah KERR
On the set with... (de haut en bas) Ava GARDNER / Audrey HEPBURN / Doris DAY / Ida LUPINO / Ingrid BERGMAN / Sophia LOREN / Marilyn MONROE / Deborah KERR

Tags : Ava GARDNER - Audrey HEPBURN - Doris DAY - Ida LUPINO - Ingrid BERGMAN - Sophia LOREN - Marilyn MONROE - Deborah KERR

RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Betty GRABLE / Claudette COLBERT / Debra PAGET / Ginger ROGERS / Grace KELLY / Ida LUPINO / Jane RUSSELL / Judy GARLAND 16/11/2012

RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Betty GRABLE / Claudette COLBERT / Debra PAGET / Ginger ROGERS / Grace KELLY / Ida LUPINO / Jane RUSSELL / Judy GARLAND
RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Betty GRABLE / Claudette COLBERT / Debra PAGET / Ginger ROGERS / Grace KELLY / Ida LUPINO / Jane RUSSELL / Judy GARLAND
RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Betty GRABLE / Claudette COLBERT / Debra PAGET / Ginger ROGERS / Grace KELLY / Ida LUPINO / Jane RUSSELL / Judy GARLAND
RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Betty GRABLE / Claudette COLBERT / Debra PAGET / Ginger ROGERS / Grace KELLY / Ida LUPINO / Jane RUSSELL / Judy GARLAND
RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Betty GRABLE / Claudette COLBERT / Debra PAGET / Ginger ROGERS / Grace KELLY / Ida LUPINO / Jane RUSSELL / Judy GARLAND
RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Betty GRABLE / Claudette COLBERT / Debra PAGET / Ginger ROGERS / Grace KELLY / Ida LUPINO / Jane RUSSELL / Judy GARLAND
RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Betty GRABLE / Claudette COLBERT / Debra PAGET / Ginger ROGERS / Grace KELLY / Ida LUPINO / Jane RUSSELL / Judy GARLAND
RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Betty GRABLE / Claudette COLBERT / Debra PAGET / Ginger ROGERS / Grace KELLY / Ida LUPINO / Jane RUSSELL / Judy GARLAND

Tags : Betty GRABLE - Claudette COLBERT - Debra PAGET - Ginger ROGERS - Grace KELLY - Ida LUPINO - Jane RUSSELL - Judy GARLAND

CITATION / « Petit coup de vent, c'est le bon Dieu qui soupire. » de Jacques FERRON / Extrait du "Le Ciel de Québec" (de haut en bas) Ingrid BERGMAN / Anita EKBERG / Ida LUPINO / Gina LOLLOBRIGIDA / Joan LESLIE / Marlene CALLAHAN / Marilyn MONROE / Marlène DIETRICH 24/11/2012

CITATION / « Petit coup de vent, c'est le bon Dieu qui soupire.  » de Jacques FERRON / Extrait du "Le Ciel de Québec" (de haut en bas) Ingrid BERGMAN / Anita EKBERG / Ida LUPINO / Gina LOLLOBRIGIDA / Joan LESLIE / Marlene CALLAHAN / Marilyn MONROE / Marlène DIETRICH
CITATION / « Petit coup de vent, c'est le bon Dieu qui soupire.  » de Jacques FERRON / Extrait du "Le Ciel de Québec" (de haut en bas) Ingrid BERGMAN / Anita EKBERG / Ida LUPINO / Gina LOLLOBRIGIDA / Joan LESLIE / Marlene CALLAHAN / Marilyn MONROE / Marlène DIETRICH
CITATION / « Petit coup de vent, c'est le bon Dieu qui soupire.  » de Jacques FERRON / Extrait du "Le Ciel de Québec" (de haut en bas) Ingrid BERGMAN / Anita EKBERG / Ida LUPINO / Gina LOLLOBRIGIDA / Joan LESLIE / Marlene CALLAHAN / Marilyn MONROE / Marlène DIETRICH
CITATION / « Petit coup de vent, c'est le bon Dieu qui soupire.  » de Jacques FERRON / Extrait du "Le Ciel de Québec" (de haut en bas) Ingrid BERGMAN / Anita EKBERG / Ida LUPINO / Gina LOLLOBRIGIDA / Joan LESLIE / Marlene CALLAHAN / Marilyn MONROE / Marlène DIETRICH
CITATION / « Petit coup de vent, c'est le bon Dieu qui soupire.  » de Jacques FERRON / Extrait du "Le Ciel de Québec" (de haut en bas) Ingrid BERGMAN / Anita EKBERG / Ida LUPINO / Gina LOLLOBRIGIDA / Joan LESLIE / Marlene CALLAHAN / Marilyn MONROE / Marlène DIETRICH
CITATION / « Petit coup de vent, c'est le bon Dieu qui soupire.  » de Jacques FERRON / Extrait du "Le Ciel de Québec" (de haut en bas) Ingrid BERGMAN / Anita EKBERG / Ida LUPINO / Gina LOLLOBRIGIDA / Joan LESLIE / Marlene CALLAHAN / Marilyn MONROE / Marlène DIETRICH
CITATION / « Petit coup de vent, c'est le bon Dieu qui soupire.  » de Jacques FERRON / Extrait du "Le Ciel de Québec" (de haut en bas) Ingrid BERGMAN / Anita EKBERG / Ida LUPINO / Gina LOLLOBRIGIDA / Joan LESLIE / Marlene CALLAHAN / Marilyn MONROE / Marlène DIETRICH
CITATION / « Petit coup de vent, c'est le bon Dieu qui soupire.  » de Jacques FERRON / Extrait du "Le Ciel de Québec" (de haut en bas) Ingrid BERGMAN / Anita EKBERG / Ida LUPINO / Gina LOLLOBRIGIDA / Joan LESLIE / Marlene CALLAHAN / Marilyn MONROE / Marlène DIETRICH

Tags : Ingrid BERGMAN - Anita EKBERG - Ida LUPINO - Joan LESLIE - Marlene CALLAHAN - Marilyn MONROE - Marlène DIETRICH - Gina LOLLOBRIGIDA

RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Alexis SMITH / Betty GRABLE / Ann SOTHERN and Nanette FABRAY / Diana LYNN / Ginger ROGERS / Gloria De HAVEN / Ida LUPINO / Doris DAY 02/01/2013

RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Alexis SMITH / Betty GRABLE / Ann SOTHERN and Nanette FABRAY / Diana LYNN / Ginger ROGERS / Gloria De HAVEN / Ida LUPINO / Doris DAY
RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Alexis SMITH / Betty GRABLE / Ann SOTHERN and Nanette FABRAY / Diana LYNN / Ginger ROGERS / Gloria De HAVEN / Ida LUPINO / Doris DAY
RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Alexis SMITH / Betty GRABLE / Ann SOTHERN and Nanette FABRAY / Diana LYNN / Ginger ROGERS / Gloria De HAVEN / Ida LUPINO / Doris DAY
RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Alexis SMITH / Betty GRABLE / Ann SOTHERN and Nanette FABRAY / Diana LYNN / Ginger ROGERS / Gloria De HAVEN / Ida LUPINO / Doris DAY
RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Alexis SMITH / Betty GRABLE / Ann SOTHERN and Nanette FABRAY / Diana LYNN / Ginger ROGERS / Gloria De HAVEN / Ida LUPINO / Doris DAY
RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Alexis SMITH / Betty GRABLE / Ann SOTHERN and Nanette FABRAY / Diana LYNN / Ginger ROGERS / Gloria De HAVEN / Ida LUPINO / Doris DAY
RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Alexis SMITH / Betty GRABLE / Ann SOTHERN and Nanette FABRAY / Diana LYNN / Ginger ROGERS / Gloria De HAVEN / Ida LUPINO / Doris DAY
RARE Covers de STARS... (de haut en bas) Alexis SMITH / Betty GRABLE / Ann SOTHERN and Nanette FABRAY / Diana LYNN / Ginger ROGERS / Gloria De HAVEN / Ida LUPINO / Doris DAY

Tags : Alexis SMITH - Betty GRABLE - Ann SOTHERN - Nanette FABRAY - Diana LYNN - Ginger ROGERS - Gloria De HAVEN - Ida LUPINO - Doris DAY

Et toujours la rubrique "MONDANITES" avec de nouvelles photos dites "candids"... (de haut en bas) Ava GARDNER / Lucille BALL / Ida LUPINO / Natalie WOOD / Debbie REYNOLDS / Joan CRAWFORD and Rosalind RUSSELL / Susan HAYWARD / Elizabeth TAYLOR 19/02/2013

Et toujours la rubrique "MONDANITES" avec de nouvelles photos dites "candids"... (de haut en bas) Ava GARDNER / Lucille BALL / Ida LUPINO / Natalie WOOD / Debbie REYNOLDS / Joan CRAWFORD and Rosalind RUSSELL / Susan HAYWARD / Elizabeth TAYLOR
Et toujours la rubrique "MONDANITES" avec de nouvelles photos dites "candids"... (de haut en bas) Ava GARDNER / Lucille BALL / Ida LUPINO / Natalie WOOD / Debbie REYNOLDS / Joan CRAWFORD and Rosalind RUSSELL / Susan HAYWARD / Elizabeth TAYLOR
Et toujours la rubrique "MONDANITES" avec de nouvelles photos dites "candids"... (de haut en bas) Ava GARDNER / Lucille BALL / Ida LUPINO / Natalie WOOD / Debbie REYNOLDS / Joan CRAWFORD and Rosalind RUSSELL / Susan HAYWARD / Elizabeth TAYLOR
Et toujours la rubrique "MONDANITES" avec de nouvelles photos dites "candids"... (de haut en bas) Ava GARDNER / Lucille BALL / Ida LUPINO / Natalie WOOD / Debbie REYNOLDS / Joan CRAWFORD and Rosalind RUSSELL / Susan HAYWARD / Elizabeth TAYLOR
Et toujours la rubrique "MONDANITES" avec de nouvelles photos dites "candids"... (de haut en bas) Ava GARDNER / Lucille BALL / Ida LUPINO / Natalie WOOD / Debbie REYNOLDS / Joan CRAWFORD and Rosalind RUSSELL / Susan HAYWARD / Elizabeth TAYLOR
Et toujours la rubrique "MONDANITES" avec de nouvelles photos dites "candids"... (de haut en bas) Ava GARDNER / Lucille BALL / Ida LUPINO / Natalie WOOD / Debbie REYNOLDS / Joan CRAWFORD and Rosalind RUSSELL / Susan HAYWARD / Elizabeth TAYLOR
Et toujours la rubrique "MONDANITES" avec de nouvelles photos dites "candids"... (de haut en bas) Ava GARDNER / Lucille BALL / Ida LUPINO / Natalie WOOD / Debbie REYNOLDS / Joan CRAWFORD and Rosalind RUSSELL / Susan HAYWARD / Elizabeth TAYLOR
Et toujours la rubrique "MONDANITES" avec de nouvelles photos dites "candids"... (de haut en bas) Ava GARDNER / Lucille BALL / Ida LUPINO / Natalie WOOD / Debbie REYNOLDS / Joan CRAWFORD and Rosalind RUSSELL / Susan HAYWARD / Elizabeth TAYLOR

Tags : Ava GARDNER - Lucille BALL - Ida LUPINO - Natalie WOOD - Debbie REYNOLDS - Joan CRAWFORD - Rosalind RUSSELL - Susan HAYWARD - Elizabeth TAYLOR

MINI-BIO / Ida LUPINO fait ses débuts d'actrice de cinéma en Angleterre, dans de petites productions, avant de partir pour Hollywood où on la remarque en 1935 dans "Peter Ibbetson" d' Henry HATHAWAY. Elle ne rencontre véritablement le succès qu'à partir de 1941, avec "Une femme dangereuse" et "High Sierra" de Raoul WALSH. Tout au long de sa carrière, elle interprète des rôles de composition, incarnant souvent des femmes fatales ou malheureuses. Raoul WALSH, Nicholas RAY, Fritz LANG, Robert ALDRICH lui offrirent ses plus beaux rôles. Au milieu des années 1940, Ida LUPINO est attirée par la réalisation. Elle a raconté comment elle avait eu l'impression de s'ennuyer sur les plateaux de tournage alors que « quelqu'un d'autre semblait faire tout le travail intéressant ». Avec son mari, le producteur et scénariste Collier YOUNG, elle monte une société de production indépendante, "The Filmmakers", et devient productrice, réalisatrice et scénariste de films à petit budget, abordant souvent des questions de société. En 1949, sa première réalisation lui échoit de façon inattendue, quand Elmer CLIFTON, qui dirigeait, pour "The Filmmakers", "Avant de t'aimer" (Not Wanted), film dont elle avait écrit le scénario, subit une crise cardiaque mineure et doit abandonner le tournage. Ida LUPINO reprend le film et le termine. Dans les années qui suivent, elle réalise ses propres projets, et devient à Hollywood l'une des rares réalisatrices de l'époque, avec des films remarqués comme "Never Fear" et "The Bigamist". Dans "The Village Voice", la journaliste Carrie RICKEY a écrit qu'Ida LUPINO a été un modèle pour les réalisatrices : « Non seulement Ida LUPINO prend en main la production, la réalisation et le scénario, mais chacun de ses films aborde frontalement la sexualité, l'indépendance, la dépendance ». Après quatre films « de femme » sur des questions de société, dont "Outrage", en 1950, sur le viol, Ida LUPINO réalise son premier film d'action, "Le Voyage de la peur" (The Hitch-Hiker) en 1953, faisant d'elle la première femme à diriger un film noir. Pour l'écrivain Richard KOSZARSKI, « ses films affichent les obsessions et la cohérence d'un véritable auteur... Ida LUPINO montre des mâles dangereux et irrationnels, semblables en cela aux femmes telles qu'elles sont représentées dans la plupart des films noirs d'Hollywood dirigés par des hommes ». En 1952, Ida LUPINO est devenue la « quatrième star » de "Four Star Productions" en rejoignant dans la société de production Dick POWELL, David NIVEN et Charles BOYER, après le retrait de Joël McCREA et Rosalind RUSSELL. En 1954, elle écrit un autre scénario de film noir, réalisé cette fois-ci par Don SIEGEL, "Ici brigade criminelle" (Private Hell 36). Ida LUPINO a souvent plaisanté en disant que si elle avait été, en tant qu'actrice la « Bette DAVIS du pauvre », elle était devenue comme réalisatrice le « Don SIEGEL du pauvre ». Après ses longs métrages pour le cinéma, elle réalise de nombreux épisodes de série télévisée notamment pour "Alfred HITCHCOCK présente", "Ma sorcière bien-aimée", "La Quatrième Dimension", "Le Fugitif", "Les Incorruptibles". Ida LUPINO meurt des conséquences d'un cancer du côlon le 3 août 1995 à Los Angeles. Elle est enterrée au Forest Lawn Memorial Park en Californie, à côté de la tombe de Errol FLYNN. 30/05/2013

MINI-BIO / Ida LUPINO fait ses débuts d'actrice de cinéma en Angleterre, dans de petites productions, avant de partir pour Hollywood où on la remarque en 1935 dans "Peter Ibbetson" d' Henry HATHAWAY. Elle ne rencontre véritablement le succès qu'à partir de 1941, avec "Une femme dangereuse" et "High Sierra" de Raoul WALSH. Tout au long de sa carrière, elle interprète des rôles de composition, incarnant souvent des femmes fatales ou malheureuses. Raoul WALSH, Nicholas RAY, Fritz LANG, Robert ALDRICH lui offrirent ses plus beaux rôles. Au milieu des années 1940, Ida LUPINO est attirée par la réalisation. Elle a raconté comment elle avait eu l'impression de s'ennuyer sur les plateaux de tournage alors que « quelqu'un d'autre semblait faire tout le travail intéressant ». Avec son mari, le producteur et scénariste Collier YOUNG, elle monte une société de production indépendante, "The Filmmakers", et devient productrice, réalisatrice et scénariste de films à petit budget, abordant souvent des questions de société. En 1949, sa première réalisation lui échoit de façon inattendue, quand Elmer CLIFTON, qui dirigeait, pour "The Filmmakers", "Avant de t'aimer" (Not Wanted), film dont elle avait écrit le scénario, subit une crise cardiaque mineure et doit abandonner le tournage. Ida LUPINO reprend le film et le termine. Dans les années qui suivent, elle réalise ses propres projets, et devient à Hollywood l'une des rares réalisatrices de l'époque, avec des films remarqués comme "Never Fear" et "The Bigamist". Dans "The Village Voice", la journaliste Carrie RICKEY a écrit qu'Ida LUPINO a été un modèle pour les réalisatrices : « Non seulement Ida LUPINO prend en main la production, la réalisation et le scénario, mais chacun de ses films aborde frontalement la sexualité, l'indépendance, la dépendance ». Après quatre films « de femme » sur des questions de société, dont "Outrage", en 1950, sur le viol, Ida LUPINO réalise son premier film d'action, "Le Voyage de la peur" (The Hitch-Hiker) en 1953, faisant d'elle la première femme à diriger un film noir. Pour l'écrivain Richard KOSZARSKI, « ses films affichent les obsessions et la cohérence d'un véritable auteur... Ida LUPINO montre des mâles dangereux et irrationnels, semblables en cela aux femmes telles qu'elles sont représentées dans la plupart des films noirs d'Hollywood dirigés par des hommes ». En 1952, Ida LUPINO est devenue la « quatrième star » de "Four Star Productions" en rejoignant dans la société de production Dick POWELL, David NIVEN et Charles BOYER, après le retrait de Joël McCREA et Rosalind RUSSELL. En 1954, elle écrit un autre scénario de film noir, réalisé cette fois-ci par Don SIEGEL, "Ici brigade criminelle" (Private Hell 36). Ida LUPINO a souvent plaisanté en disant que si elle avait été, en tant qu'actrice la « Bette DAVIS du pauvre », elle était devenue comme réalisatrice le « Don SIEGEL du pauvre ». Après ses longs métrages pour le cinéma, elle réalise de nombreux épisodes de série télévisée notamment pour "Alfred HITCHCOCK présente", "Ma sorcière bien-aimée", "La Quatrième Dimension", "Le Fugitif", "Les Incorruptibles". Ida LUPINO meurt des conséquences d'un cancer du côlon le 3 août 1995 à Los Angeles. Elle est enterrée au Forest Lawn Memorial Park en Californie, à côté de la tombe de Errol FLYNN.
MINI-BIO / Ida LUPINO fait ses débuts d'actrice de cinéma en Angleterre, dans de petites productions, avant de partir pour Hollywood où on la remarque en 1935 dans "Peter Ibbetson" d' Henry HATHAWAY. Elle ne rencontre véritablement le succès qu'à partir de 1941, avec "Une femme dangereuse" et "High Sierra" de Raoul WALSH. Tout au long de sa carrière, elle interprète des rôles de composition, incarnant souvent des femmes fatales ou malheureuses. Raoul WALSH, Nicholas RAY, Fritz LANG, Robert ALDRICH lui offrirent ses plus beaux rôles. Au milieu des années 1940, Ida LUPINO est attirée par la réalisation. Elle a raconté comment elle avait eu l'impression de s'ennuyer sur les plateaux de tournage alors que « quelqu'un d'autre semblait faire tout le travail intéressant ». Avec son mari, le producteur et scénariste Collier YOUNG, elle monte une société de production indépendante, "The Filmmakers", et devient productrice, réalisatrice et scénariste de films à petit budget, abordant souvent des questions de société. En 1949, sa première réalisation lui échoit de façon inattendue, quand Elmer CLIFTON, qui dirigeait, pour "The Filmmakers", "Avant de t'aimer" (Not Wanted), film dont elle avait écrit le scénario, subit une crise cardiaque mineure et doit abandonner le tournage. Ida LUPINO reprend le film et le termine. Dans les années qui suivent, elle réalise ses propres projets, et devient à Hollywood l'une des rares réalisatrices de l'époque, avec des films remarqués comme "Never Fear" et "The Bigamist". Dans "The Village Voice", la journaliste Carrie RICKEY a écrit qu'Ida LUPINO a été un modèle pour les réalisatrices : « Non seulement Ida LUPINO prend en main la production, la réalisation et le scénario, mais chacun de ses films aborde frontalement la sexualité, l'indépendance, la dépendance ». Après quatre films « de femme » sur des questions de société, dont "Outrage", en 1950, sur le viol, Ida LUPINO réalise son premier film d'action, "Le Voyage de la peur" (The Hitch-Hiker) en 1953, faisant d'elle la première femme à diriger un film noir. Pour l'écrivain Richard KOSZARSKI, « ses films affichent les obsessions et la cohérence d'un véritable auteur... Ida LUPINO montre des mâles dangereux et irrationnels, semblables en cela aux femmes telles qu'elles sont représentées dans la plupart des films noirs d'Hollywood dirigés par des hommes ». En 1952, Ida LUPINO est devenue la « quatrième star » de "Four Star Productions" en rejoignant dans la société de production Dick POWELL, David NIVEN et Charles BOYER, après le retrait de Joël McCREA et Rosalind RUSSELL. En 1954, elle écrit un autre scénario de film noir, réalisé cette fois-ci par Don SIEGEL, "Ici brigade criminelle" (Private Hell 36). Ida LUPINO a souvent plaisanté en disant que si elle avait été, en tant qu'actrice la « Bette DAVIS du pauvre », elle était devenue comme réalisatrice le « Don SIEGEL du pauvre ». Après ses longs métrages pour le cinéma, elle réalise de nombreux épisodes de série télévisée notamment pour "Alfred HITCHCOCK présente", "Ma sorcière bien-aimée", "La Quatrième Dimension", "Le Fugitif", "Les Incorruptibles". Ida LUPINO meurt des conséquences d'un cancer du côlon le 3 août 1995 à Los Angeles. Elle est enterrée au Forest Lawn Memorial Park en Californie, à côté de la tombe de Errol FLYNN.
MINI-BIO / Ida LUPINO fait ses débuts d'actrice de cinéma en Angleterre, dans de petites productions, avant de partir pour Hollywood où on la remarque en 1935 dans "Peter Ibbetson" d' Henry HATHAWAY. Elle ne rencontre véritablement le succès qu'à partir de 1941, avec "Une femme dangereuse" et "High Sierra" de Raoul WALSH. Tout au long de sa carrière, elle interprète des rôles de composition, incarnant souvent des femmes fatales ou malheureuses. Raoul WALSH, Nicholas RAY, Fritz LANG, Robert ALDRICH lui offrirent ses plus beaux rôles. Au milieu des années 1940, Ida LUPINO est attirée par la réalisation. Elle a raconté comment elle avait eu l'impression de s'ennuyer sur les plateaux de tournage alors que « quelqu'un d'autre semblait faire tout le travail intéressant ». Avec son mari, le producteur et scénariste Collier YOUNG, elle monte une société de production indépendante, "The Filmmakers", et devient productrice, réalisatrice et scénariste de films à petit budget, abordant souvent des questions de société. En 1949, sa première réalisation lui échoit de façon inattendue, quand Elmer CLIFTON, qui dirigeait, pour "The Filmmakers", "Avant de t'aimer" (Not Wanted), film dont elle avait écrit le scénario, subit une crise cardiaque mineure et doit abandonner le tournage. Ida LUPINO reprend le film et le termine. Dans les années qui suivent, elle réalise ses propres projets, et devient à Hollywood l'une des rares réalisatrices de l'époque, avec des films remarqués comme "Never Fear" et "The Bigamist". Dans "The Village Voice", la journaliste Carrie RICKEY a écrit qu'Ida LUPINO a été un modèle pour les réalisatrices : « Non seulement Ida LUPINO prend en main la production, la réalisation et le scénario, mais chacun de ses films aborde frontalement la sexualité, l'indépendance, la dépendance ». Après quatre films « de femme » sur des questions de société, dont "Outrage", en 1950, sur le viol, Ida LUPINO réalise son premier film d'action, "Le Voyage de la peur" (The Hitch-Hiker) en 1953, faisant d'elle la première femme à diriger un film noir. Pour l'écrivain Richard KOSZARSKI, « ses films affichent les obsessions et la cohérence d'un véritable auteur... Ida LUPINO montre des mâles dangereux et irrationnels, semblables en cela aux femmes telles qu'elles sont représentées dans la plupart des films noirs d'Hollywood dirigés par des hommes ». En 1952, Ida LUPINO est devenue la « quatrième star » de "Four Star Productions" en rejoignant dans la société de production Dick POWELL, David NIVEN et Charles BOYER, après le retrait de Joël McCREA et Rosalind RUSSELL. En 1954, elle écrit un autre scénario de film noir, réalisé cette fois-ci par Don SIEGEL, "Ici brigade criminelle" (Private Hell 36). Ida LUPINO a souvent plaisanté en disant que si elle avait été, en tant qu'actrice la « Bette DAVIS du pauvre », elle était devenue comme réalisatrice le « Don SIEGEL du pauvre ». Après ses longs métrages pour le cinéma, elle réalise de nombreux épisodes de série télévisée notamment pour "Alfred HITCHCOCK présente", "Ma sorcière bien-aimée", "La Quatrième Dimension", "Le Fugitif", "Les Incorruptibles". Ida LUPINO meurt des conséquences d'un cancer du côlon le 3 août 1995 à Los Angeles. Elle est enterrée au Forest Lawn Memorial Park en Californie, à côté de la tombe de Errol FLYNN.
MINI-BIO / Ida LUPINO fait ses débuts d'actrice de cinéma en Angleterre, dans de petites productions, avant de partir pour Hollywood où on la remarque en 1935 dans "Peter Ibbetson" d' Henry HATHAWAY. Elle ne rencontre véritablement le succès qu'à partir de 1941, avec "Une femme dangereuse" et "High Sierra" de Raoul WALSH. Tout au long de sa carrière, elle interprète des rôles de composition, incarnant souvent des femmes fatales ou malheureuses. Raoul WALSH, Nicholas RAY, Fritz LANG, Robert ALDRICH lui offrirent ses plus beaux rôles. Au milieu des années 1940, Ida LUPINO est attirée par la réalisation. Elle a raconté comment elle avait eu l'impression de s'ennuyer sur les plateaux de tournage alors que « quelqu'un d'autre semblait faire tout le travail intéressant ». Avec son mari, le producteur et scénariste Collier YOUNG, elle monte une société de production indépendante, "The Filmmakers", et devient productrice, réalisatrice et scénariste de films à petit budget, abordant souvent des questions de société. En 1949, sa première réalisation lui échoit de façon inattendue, quand Elmer CLIFTON, qui dirigeait, pour "The Filmmakers", "Avant de t'aimer" (Not Wanted), film dont elle avait écrit le scénario, subit une crise cardiaque mineure et doit abandonner le tournage. Ida LUPINO reprend le film et le termine. Dans les années qui suivent, elle réalise ses propres projets, et devient à Hollywood l'une des rares réalisatrices de l'époque, avec des films remarqués comme "Never Fear" et "The Bigamist". Dans "The Village Voice", la journaliste Carrie RICKEY a écrit qu'Ida LUPINO a été un modèle pour les réalisatrices : « Non seulement Ida LUPINO prend en main la production, la réalisation et le scénario, mais chacun de ses films aborde frontalement la sexualité, l'indépendance, la dépendance ». Après quatre films « de femme » sur des questions de société, dont "Outrage", en 1950, sur le viol, Ida LUPINO réalise son premier film d'action, "Le Voyage de la peur" (The Hitch-Hiker) en 1953, faisant d'elle la première femme à diriger un film noir. Pour l'écrivain Richard KOSZARSKI, « ses films affichent les obsessions et la cohérence d'un véritable auteur... Ida LUPINO montre des mâles dangereux et irrationnels, semblables en cela aux femmes telles qu'elles sont représentées dans la plupart des films noirs d'Hollywood dirigés par des hommes ». En 1952, Ida LUPINO est devenue la « quatrième star » de "Four Star Productions" en rejoignant dans la société de production Dick POWELL, David NIVEN et Charles BOYER, après le retrait de Joël McCREA et Rosalind RUSSELL. En 1954, elle écrit un autre scénario de film noir, réalisé cette fois-ci par Don SIEGEL, "Ici brigade criminelle" (Private Hell 36). Ida LUPINO a souvent plaisanté en disant que si elle avait été, en tant qu'actrice la « Bette DAVIS du pauvre », elle était devenue comme réalisatrice le « Don SIEGEL du pauvre ». Après ses longs métrages pour le cinéma, elle réalise de nombreux épisodes de série télévisée notamment pour "Alfred HITCHCOCK présente", "Ma sorcière bien-aimée", "La Quatrième Dimension", "Le Fugitif", "Les Incorruptibles". Ida LUPINO meurt des conséquences d'un cancer du côlon le 3 août 1995 à Los Angeles. Elle est enterrée au Forest Lawn Memorial Park en Californie, à côté de la tombe de Errol FLYNN.
MINI-BIO / Ida LUPINO fait ses débuts d'actrice de cinéma en Angleterre, dans de petites productions, avant de partir pour Hollywood où on la remarque en 1935 dans "Peter Ibbetson" d' Henry HATHAWAY. Elle ne rencontre véritablement le succès qu'à partir de 1941, avec "Une femme dangereuse" et "High Sierra" de Raoul WALSH. Tout au long de sa carrière, elle interprète des rôles de composition, incarnant souvent des femmes fatales ou malheureuses. Raoul WALSH, Nicholas RAY, Fritz LANG, Robert ALDRICH lui offrirent ses plus beaux rôles. Au milieu des années 1940, Ida LUPINO est attirée par la réalisation. Elle a raconté comment elle avait eu l'impression de s'ennuyer sur les plateaux de tournage alors que « quelqu'un d'autre semblait faire tout le travail intéressant ». Avec son mari, le producteur et scénariste Collier YOUNG, elle monte une société de production indépendante, "The Filmmakers", et devient productrice, réalisatrice et scénariste de films à petit budget, abordant souvent des questions de société. En 1949, sa première réalisation lui échoit de façon inattendue, quand Elmer CLIFTON, qui dirigeait, pour "The Filmmakers", "Avant de t'aimer" (Not Wanted), film dont elle avait écrit le scénario, subit une crise cardiaque mineure et doit abandonner le tournage. Ida LUPINO reprend le film et le termine. Dans les années qui suivent, elle réalise ses propres projets, et devient à Hollywood l'une des rares réalisatrices de l'époque, avec des films remarqués comme "Never Fear" et "The Bigamist". Dans "The Village Voice", la journaliste Carrie RICKEY a écrit qu'Ida LUPINO a été un modèle pour les réalisatrices : « Non seulement Ida LUPINO prend en main la production, la réalisation et le scénario, mais chacun de ses films aborde frontalement la sexualité, l'indépendance, la dépendance ». Après quatre films « de femme » sur des questions de société, dont "Outrage", en 1950, sur le viol, Ida LUPINO réalise son premier film d'action, "Le Voyage de la peur" (The Hitch-Hiker) en 1953, faisant d'elle la première femme à diriger un film noir. Pour l'écrivain Richard KOSZARSKI, « ses films affichent les obsessions et la cohérence d'un véritable auteur... Ida LUPINO montre des mâles dangereux et irrationnels, semblables en cela aux femmes telles qu'elles sont représentées dans la plupart des films noirs d'Hollywood dirigés par des hommes ». En 1952, Ida LUPINO est devenue la « quatrième star » de "Four Star Productions" en rejoignant dans la société de production Dick POWELL, David NIVEN et Charles BOYER, après le retrait de Joël McCREA et Rosalind RUSSELL. En 1954, elle écrit un autre scénario de film noir, réalisé cette fois-ci par Don SIEGEL, "Ici brigade criminelle" (Private Hell 36). Ida LUPINO a souvent plaisanté en disant que si elle avait été, en tant qu'actrice la « Bette DAVIS du pauvre », elle était devenue comme réalisatrice le « Don SIEGEL du pauvre ». Après ses longs métrages pour le cinéma, elle réalise de nombreux épisodes de série télévisée notamment pour "Alfred HITCHCOCK présente", "Ma sorcière bien-aimée", "La Quatrième Dimension", "Le Fugitif", "Les Incorruptibles". Ida LUPINO meurt des conséquences d'un cancer du côlon le 3 août 1995 à Los Angeles. Elle est enterrée au Forest Lawn Memorial Park en Californie, à côté de la tombe de Errol FLYNN.
MINI-BIO / Ida LUPINO fait ses débuts d'actrice de cinéma en Angleterre, dans de petites productions, avant de partir pour Hollywood où on la remarque en 1935 dans "Peter Ibbetson" d' Henry HATHAWAY. Elle ne rencontre véritablement le succès qu'à partir de 1941, avec "Une femme dangereuse" et "High Sierra" de Raoul WALSH. Tout au long de sa carrière, elle interprète des rôles de composition, incarnant souvent des femmes fatales ou malheureuses. Raoul WALSH, Nicholas RAY, Fritz LANG, Robert ALDRICH lui offrirent ses plus beaux rôles. Au milieu des années 1940, Ida LUPINO est attirée par la réalisation. Elle a raconté comment elle avait eu l'impression de s'ennuyer sur les plateaux de tournage alors que « quelqu'un d'autre semblait faire tout le travail intéressant ». Avec son mari, le producteur et scénariste Collier YOUNG, elle monte une société de production indépendante, "The Filmmakers", et devient productrice, réalisatrice et scénariste de films à petit budget, abordant souvent des questions de société. En 1949, sa première réalisation lui échoit de façon inattendue, quand Elmer CLIFTON, qui dirigeait, pour "The Filmmakers", "Avant de t'aimer" (Not Wanted), film dont elle avait écrit le scénario, subit une crise cardiaque mineure et doit abandonner le tournage. Ida LUPINO reprend le film et le termine. Dans les années qui suivent, elle réalise ses propres projets, et devient à Hollywood l'une des rares réalisatrices de l'époque, avec des films remarqués comme "Never Fear" et "The Bigamist". Dans "The Village Voice", la journaliste Carrie RICKEY a écrit qu'Ida LUPINO a été un modèle pour les réalisatrices : « Non seulement Ida LUPINO prend en main la production, la réalisation et le scénario, mais chacun de ses films aborde frontalement la sexualité, l'indépendance, la dépendance ». Après quatre films « de femme » sur des questions de société, dont "Outrage", en 1950, sur le viol, Ida LUPINO réalise son premier film d'action, "Le Voyage de la peur" (The Hitch-Hiker) en 1953, faisant d'elle la première femme à diriger un film noir. Pour l'écrivain Richard KOSZARSKI, « ses films affichent les obsessions et la cohérence d'un véritable auteur... Ida LUPINO montre des mâles dangereux et irrationnels, semblables en cela aux femmes telles qu'elles sont représentées dans la plupart des films noirs d'Hollywood dirigés par des hommes ». En 1952, Ida LUPINO est devenue la « quatrième star » de "Four Star Productions" en rejoignant dans la société de production Dick POWELL, David NIVEN et Charles BOYER, après le retrait de Joël McCREA et Rosalind RUSSELL. En 1954, elle écrit un autre scénario de film noir, réalisé cette fois-ci par Don SIEGEL, "Ici brigade criminelle" (Private Hell 36). Ida LUPINO a souvent plaisanté en disant que si elle avait été, en tant qu'actrice la « Bette DAVIS du pauvre », elle était devenue comme réalisatrice le « Don SIEGEL du pauvre ». Après ses longs métrages pour le cinéma, elle réalise de nombreux épisodes de série télévisée notamment pour "Alfred HITCHCOCK présente", "Ma sorcière bien-aimée", "La Quatrième Dimension", "Le Fugitif", "Les Incorruptibles". Ida LUPINO meurt des conséquences d'un cancer du côlon le 3 août 1995 à Los Angeles. Elle est enterrée au Forest Lawn Memorial Park en Californie, à côté de la tombe de Errol FLYNN.
MINI-BIO / Ida LUPINO fait ses débuts d'actrice de cinéma en Angleterre, dans de petites productions, avant de partir pour Hollywood où on la remarque en 1935 dans "Peter Ibbetson" d' Henry HATHAWAY. Elle ne rencontre véritablement le succès qu'à partir de 1941, avec "Une femme dangereuse" et "High Sierra" de Raoul WALSH. Tout au long de sa carrière, elle interprète des rôles de composition, incarnant souvent des femmes fatales ou malheureuses. Raoul WALSH, Nicholas RAY, Fritz LANG, Robert ALDRICH lui offrirent ses plus beaux rôles. Au milieu des années 1940, Ida LUPINO est attirée par la réalisation. Elle a raconté comment elle avait eu l'impression de s'ennuyer sur les plateaux de tournage alors que « quelqu'un d'autre semblait faire tout le travail intéressant ». Avec son mari, le producteur et scénariste Collier YOUNG, elle monte une société de production indépendante, "The Filmmakers", et devient productrice, réalisatrice et scénariste de films à petit budget, abordant souvent des questions de société. En 1949, sa première réalisation lui échoit de façon inattendue, quand Elmer CLIFTON, qui dirigeait, pour "The Filmmakers", "Avant de t'aimer" (Not Wanted), film dont elle avait écrit le scénario, subit une crise cardiaque mineure et doit abandonner le tournage. Ida LUPINO reprend le film et le termine. Dans les années qui suivent, elle réalise ses propres projets, et devient à Hollywood l'une des rares réalisatrices de l'époque, avec des films remarqués comme "Never Fear" et "The Bigamist". Dans "The Village Voice", la journaliste Carrie RICKEY a écrit qu'Ida LUPINO a été un modèle pour les réalisatrices : « Non seulement Ida LUPINO prend en main la production, la réalisation et le scénario, mais chacun de ses films aborde frontalement la sexualité, l'indépendance, la dépendance ». Après quatre films « de femme » sur des questions de société, dont "Outrage", en 1950, sur le viol, Ida LUPINO réalise son premier film d'action, "Le Voyage de la peur" (The Hitch-Hiker) en 1953, faisant d'elle la première femme à diriger un film noir. Pour l'écrivain Richard KOSZARSKI, « ses films affichent les obsessions et la cohérence d'un véritable auteur... Ida LUPINO montre des mâles dangereux et irrationnels, semblables en cela aux femmes telles qu'elles sont représentées dans la plupart des films noirs d'Hollywood dirigés par des hommes ». En 1952, Ida LUPINO est devenue la « quatrième star » de "Four Star Productions" en rejoignant dans la société de production Dick POWELL, David NIVEN et Charles BOYER, après le retrait de Joël McCREA et Rosalind RUSSELL. En 1954, elle écrit un autre scénario de film noir, réalisé cette fois-ci par Don SIEGEL, "Ici brigade criminelle" (Private Hell 36). Ida LUPINO a souvent plaisanté en disant que si elle avait été, en tant qu'actrice la « Bette DAVIS du pauvre », elle était devenue comme réalisatrice le « Don SIEGEL du pauvre ». Après ses longs métrages pour le cinéma, elle réalise de nombreux épisodes de série télévisée notamment pour "Alfred HITCHCOCK présente", "Ma sorcière bien-aimée", "La Quatrième Dimension", "Le Fugitif", "Les Incorruptibles". Ida LUPINO meurt des conséquences d'un cancer du côlon le 3 août 1995 à Los Angeles. Elle est enterrée au Forest Lawn Memorial Park en Californie, à côté de la tombe de Errol FLYNN.
MINI-BIO / Ida LUPINO fait ses débuts d'actrice de cinéma en Angleterre, dans de petites productions, avant de partir pour Hollywood où on la remarque en 1935 dans "Peter Ibbetson" d' Henry HATHAWAY. Elle ne rencontre véritablement le succès qu'à partir de 1941, avec "Une femme dangereuse" et "High Sierra" de Raoul WALSH. Tout au long de sa carrière, elle interprète des rôles de composition, incarnant souvent des femmes fatales ou malheureuses. Raoul WALSH, Nicholas RAY, Fritz LANG, Robert ALDRICH lui offrirent ses plus beaux rôles. Au milieu des années 1940, Ida LUPINO est attirée par la réalisation. Elle a raconté comment elle avait eu l'impression de s'ennuyer sur les plateaux de tournage alors que « quelqu'un d'autre semblait faire tout le travail intéressant ». Avec son mari, le producteur et scénariste Collier YOUNG, elle monte une société de production indépendante, "The Filmmakers", et devient productrice, réalisatrice et scénariste de films à petit budget, abordant souvent des questions de société. En 1949, sa première réalisation lui échoit de façon inattendue, quand Elmer CLIFTON, qui dirigeait, pour "The Filmmakers", "Avant de t'aimer" (Not Wanted), film dont elle avait écrit le scénario, subit une crise cardiaque mineure et doit abandonner le tournage. Ida LUPINO reprend le film et le termine. Dans les années qui suivent, elle réalise ses propres projets, et devient à Hollywood l'une des rares réalisatrices de l'époque, avec des films remarqués comme "Never Fear" et "The Bigamist". Dans "The Village Voice", la journaliste Carrie RICKEY a écrit qu'Ida LUPINO a été un modèle pour les réalisatrices : « Non seulement Ida LUPINO prend en main la production, la réalisation et le scénario, mais chacun de ses films aborde frontalement la sexualité, l'indépendance, la dépendance ». Après quatre films « de femme » sur des questions de société, dont "Outrage", en 1950, sur le viol, Ida LUPINO réalise son premier film d'action, "Le Voyage de la peur" (The Hitch-Hiker) en 1953, faisant d'elle la première femme à diriger un film noir. Pour l'écrivain Richard KOSZARSKI, « ses films affichent les obsessions et la cohérence d'un véritable auteur... Ida LUPINO montre des mâles dangereux et irrationnels, semblables en cela aux femmes telles qu'elles sont représentées dans la plupart des films noirs d'Hollywood dirigés par des hommes ». En 1952, Ida LUPINO est devenue la « quatrième star » de "Four Star Productions" en rejoignant dans la société de production Dick POWELL, David NIVEN et Charles BOYER, après le retrait de Joël McCREA et Rosalind RUSSELL. En 1954, elle écrit un autre scénario de film noir, réalisé cette fois-ci par Don SIEGEL, "Ici brigade criminelle" (Private Hell 36). Ida LUPINO a souvent plaisanté en disant que si elle avait été, en tant qu'actrice la « Bette DAVIS du pauvre », elle était devenue comme réalisatrice le « Don SIEGEL du pauvre ». Après ses longs métrages pour le cinéma, elle réalise de nombreux épisodes de série télévisée notamment pour "Alfred HITCHCOCK présente", "Ma sorcière bien-aimée", "La Quatrième Dimension", "Le Fugitif", "Les Incorruptibles". Ida LUPINO meurt des conséquences d'un cancer du côlon le 3 août 1995 à Los Angeles. Elle est enterrée au Forest Lawn Memorial Park en Californie, à côté de la tombe de Errol FLYNN.

Tags : Ida LUPINO - Vera ELLEN